vendredi 30 septembre 2011

Galettes de pommes de terre et de courgettes

C'est le temps des courges de toutes sortes et je possède plusieurs recettes qui en contiennent. Comme j'apprécie cuisiner avec des produits locaux et saisonniers, j'y trouve amplement mon compte en ce moment avec la courgette. Avec leur extérieur doré et croustillant et leur intérieur bien moelleux, ces galettes se laissent manger avec réel plaisir. 



Rendement : 3 portions

8 pommes de terre jaunes moyennes non pelées
1 grosse courgette non pelée
Huile d’olive
Sel de mer et poivre noir du moulin
Fleur de sel

À l’aide d’un robot culinaire, râper finement les pommes de terre et les courgettes.  Déposer dans un grand bol. Les légumes rendront de l'eau, mais il est essentiel de ne pas l'égoutter car l'amidon des pommes de terre permettra la formation de belles galettes qui se tiendront.

Assaisonner.  Le mélange rendra de l’eau mais il est nécessaire de ne pas l’égoutter. 

Dans une grande poêle, faire chauffer de l’huile d’olive et déposer une petite poignée du mélange de pommes de terre et de courgettes.

Cuire jusqu’à ce que le dessous soit doré.  Retourner la galette et cuire le 2e côté jusqu’à ce qu’il soit doré.

Servir avec de la fleur de sel et/ou accompagné de crème sûre.

mercredi 28 septembre 2011

Potage d'asperges et de champignons

Le potage que je vous présente ce soir est mon favori. Le mariage de dame Asperge et de monsieur Champignon est à tomber! La texture de ce potage est absolument parfaite et avec l'arrivée des jours un peu plus frais, je suis d'avis qu'il fait bon renouer avec des plats mijotés.

De plus, j'ai été ravie d'apprendre que l'asperge verte représente une excellente source de folate et de vitamine K (excellente contre l'ostéoporose) et qu'elle contient davantage de propriétés antioxydantes et de meilleure qualité que celles provenant de l'oignon, du poivron ou même du brocoli. Nul doute peut demeurer, l'asperge a toutes les raisons pour se laisser déguster.


1 botte d’asperges lavées et parées
227g champignons blancs lavés et coupés en 4
2 petites pommes de terre pelées et coupées
Huile d’olive
4 tasses de bouillon de légumes
1 pincée de thym ou d’estragon frais haché
125mL ou moins de crème 15% (à cuisson)
Sel de mer et poivre du moulin, au goût

Dans une grande casserole, chauffer l’huile d’olive et y faire revenir les pommes de terre.  Cuire 1 minute.

Ajouter les asperges et cuire 1 minute.

Ajouter les champignons et cuire jusqu’à légère coloration.

Ajouter le bouillon de légumes et la fine herbe.

Laisser mijoter à feu doux jusqu’à ce que les légumes soient bien cuits, environ 20 à 25 minutes.

À l’aide d’un mélangeur, réduire le bouillon en potage bien lisse. 

Verser le potage dans la casserole et ajouter la crème.

Réchauffer sans bouillir.  Saler et poivrer au goût.

Servir avec du parmesan fraîchement râpé si désiré.

dimanche 25 septembre 2011

Pesto de basilic et d’amandes grillées

Le pesto s'intègre à une multitude de plats. Dans un sandwich, sur une pizza, dans une salade, sur des pâtes, dans un grilled cheese, dans une vinaigrette ou sur des canapés. Plusieurs variantes de pesto sont possibles et j'ai eu l'idée, cette fois, d'en préparer un aux amandes grillées.  Eh bien! Le résultat est fabuleux et un autre avantage à en tirer est que les amandes sont bourrées de vitamines.

Préparer cette recette de pesto satisfera pleinement vos papilles en plus de combler vos besoins en manganèse, en magnésium, en vitamine E et B2, en cuivre et en calcium.


Rendement : 1 ½ tasse

8 grosses poignées de basilic frais
50g d’amandes entières grillées
40g de parmesan (sans présure animale) frais râpé
180mL d’huile d’olive
Sel de mer, au goût

À l’aide d’un robot culinaire muni d'une lame, réduire le basilic, les amandes et le parmesan en pâte fine.

Ajouter l’huile d’olive un filet continu en poursuivant l’agitation.  Pulser jusqu’à ce que le pesto soit homogène.
 
Saler et goûter.

samedi 24 septembre 2011

Pouding chômeur aux pommes et à l'érable

Aujourd'hui, j'ai eu énormément de plaisir à cuisiner tout plein de beaux plats automnaux. Plein de recettes à venir sur mon blogue! À un moment, j'ai dû sortir acheter un truc au marché et quand je suis revenue, je me suis rendue compte que mes comptoirs étaient ensevelis sous la vaisselle et les ingrédients de toute sorte. Hihihi

Tout ce bazar valait franchement la peine, car nous nous sommes régalés ce soir. Je vous présente mon dessert : Un pouding chômeur aux pommes et à l'érable.  Mmmm  Ça goûte le Ciel!


Rendement : 6 portions

Pouding
1 tasse de farine non blanchie
2 c. à table de poudre à pâte
¼ c. à thé de sel de mer
2 c. à table de beurre ramolli
½ tasse de lait
1 ½ tasse de pommes coupées en cubes et cuites

Sauce
2 tasses de sirop d’érable
1 c. à table de beurre ramolli

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients du pouding.

Verser la pâte dans un moule carré, non beurré.

Dans un autre bol, à l’aide d’un fouet, mélanger le sirop d’érable et le beurre et verser la sauce sur la pâte.

Cuire au four à 350°F pendant 30 minutes ou jusqu’à ce le pouding soit doré et qu’un cure-dents inséré au centre en ressorte propre. 
 
Il semblera avoir beaucoup de sauce mais n’ayez crainte, le pouding l’absorbera et le pouding n’en sera que meilleur.

vendredi 23 septembre 2011

Tarte aux pommes classique

Ayant cueilli plusieurs dizaines de pommes dimanche dernier, je dois maintenant m'atteler à la tâche et éplucher des pommes, des pommes et encore des pommes. Parce que les idées de desserts et autres petits plats à cuisiner sont nombreuses il n'y a pas de souci, chaque pomme y trouvera son compte!

Pour moi, une bonne tarte aux pommes doit être rrrrrremplie de pommes et la pâte à tarte doit être légèrement craquante. Cette recette est très facile d'exécution et son goût franc sait me combler chaque fois.

Rendement : 2 tartes

4 abaisses de tarte (au beurre) non cuites
6 pommes pelées et tranchées
le jus d’un ½ citron
1 tasse de sucre
½ tasse de jus de pommes
2 c. à table de fécule de maïs
¾ c. à thé de cannelle moulue
½ c. à thé de muscade moulue

Foncer les abaisses de tarte dans deux moules à tarte.

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients de la garniture.

Remplir les deux assiettes à tarte et les recouvrir des deux autres abaisses.

À l’aide d’un couteau, tailler une petite ouverture en forme de cercle sur chaque tarte ce qui permettra à la chaleur de sortir.

Si désiré, badigeonner le dessus des tartes avec un peu de lait ce qui donnera une belle dorure aux tartes.

Cuire au four à 400°F pendant 45 minutes.

La tarte aura une meilleure tenue si elle est refroidie avant d’être taillée en portions.
Source : Adaptation d’une recette de Jasmine cuisine

mercredi 21 septembre 2011

Napoléon de légumes grillés au pesto d'épinard et basilic

Fort en hauteur et en couleurs, ce plat impressionne et charme nos papilles chaque fois que je le sers à ma table. Parce que les légumes bénéficient d'une saveur intensifiée lorsqu'ils sont lentement grillés au four, ils s'agencent parfaitement bien avec le tofu croustillant qui les accompagne. En portion plus petite, cette recette pourrait très bien se servir en entrée et pourrait débuter tout bon repas festif.

Rendement : 3 portions

3 tasses de feuilles de bébés épinards
1 bouquet de basilic frais
1/3 tasse de noix de pin ou amandes tranchées rôties
Huile d’olive en quantité suffisante
Sel de mer et poivre du moulin
1 aubergine coupée en tranches d’1 cm
3 courgettes tranchées sur la longueur
3 gros portobellos coupés en tranches d’1 cm
Tomates cerise, au goût
1 paquet de tofu Sunrise* mi-ferme
Fécule de maïs
Huile végétale

Dans le récipient d’un mélangeur, déposer les épinards, le basilic et les noix et pulser quelques coups. 

Ajouter de l’huile d’olive en filet en quantité suffisante afin d’émulsionner le pesto et d’avoir la consistance désirée.  Assaisonner au goût.

Déposer les tranches d’aubergine, de courgettes, de portobellos et les tomates sur des plaques à cuisson tapissées d’un tapis de silicone. 

À l’aide d’un pinceau à pâtisserie, badigeonner les légumes d’huile d’olive. 

Cuire au four à 400°F pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient dorés.

Entre-temps, couper le tofu en tranches d’environ 1cm et déposer les tranches sur un linge propre et sec.

Recouvrir d’un deuxième linge et déposer un poids pour environ 15 minutes.  Ce processus permet d’extraire le maximum d’eau du tofu.

Recouvrir de fécule de maïs les tranches de tofu.

Faire cuire le tofu dans l’huile végétale très chaude jusqu’à ce qu’il soit bien doré.

Déposer sur du papier absorbant.

Assembler les napoléons en superposant les légumes et le tofu.  Garnir l’assiette de pesto.

lundi 19 septembre 2011

Pommes de terres nouvelles rôties aux fines herbes

Mon copain adore la pomme de terre sous toutes ses formes et parce que moi, je l'adore lui, il me fait plaisir d'accepter qu'on en prépare régulièrement. Qui plus est, la pomme de terre gagne à être cuisinée fréquemment car elle contient beaucoup de fibres alimentaires, est bourrée de vitamines et minéraux et a un effet rassasiant considérable dans le cadre d'un régime alimentaire sain. La pomme de terre à chair jaune que nous aimons tant contient une plus grande capacité antioxydante que la pomme de terre à chair blanche. On ne le répétera jamais assez... Colorez vos assiettes!


Rendement : 2 portions

10-12 pommes de terre jaune non pelées, lavées
Huile d’olive
Basilic
Origan
Estragon
Chili en poudre
Sel de mer
Poivre du moulin
Fleur de sel

Dans une casserole, porter à ébullition les pommes de terre jusqu’à ce qu’un couteau inséré au centre y entre facilement (ne pas trop les cuire).
 
À l’aide d’une assiette, écraser les pommes de terre sans les défaire complètement.

Dans une poêle, faire chauffer l’huile et y faire revenir les pommes de terre jusqu’à ce que le dessous soit bien doré.

Assaisonner des fines herbes et du chili.

Retourner les pommes de terre et cuire ce côté jusqu’à ce qu’il soit bien doré également.

Assaisonner à nouveau.

Servir avec de la fleur de sel.

dimanche 18 septembre 2011

Muffins à la garniture de pommes à l'érable

Quelle belle température nous avons actuellement au Québec! D'un confort inégalé, ces dernières journées d'été nous permettent de bouger à l'extérieur sans ressentir aucune gêne en raison de la chaleur. Ces jours ensoleillés où le mercure oscille entre 15 et 18 degrés sont pour moi idéaux pour marcher, faire du vélo, courir ou simplement flâner à l'extérieur. Tôt ce matin, je suis allée cueillir des pommes et des poires au verger l'Eden situé au Mont-Saint-Hilaire. 

Verger l'Eden (Mont-Saint-Hilaire)

Il allait de soi que j'allais cuisiner aujourd'hui des recettes à base de l'un de ces fruits.
Rendement : 10 muffins

2 grosses pommes pelées et coupées en petits dés
1/3 tasse de sirop d’érable
1 ¼ de farine non blanchie
1 tasse de flocons d’avoine
½ tasse de germe de blé
1 c. à table de poudre à pâte
¼ c. à thé de sel de mer
½ c. à thé de cannelle moulue
¼ c. à thé de muscade moulue
2 œufs
½ tasse de lait végétal ou de votre choix
½ tasse d’huile végétale
2 c. à table de cassonade
¼ c. à thé d’essence de vanille

Dans une casserole, chauffer les pommes à feu moyen-bas pendant 15 minutes ou jusqu'à ce que les pommes soient réduites en purée.

Ajouter le sirop d’érable et cuire 2 minutes.

Dans un grand bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, le germe de blé, la poudre à pâte, le sel, la cannelle et la muscade.

Dans un autre bol, mélanger les œufs, le lait, l’huile, la cassonade et la vanille.

Combiner les deux mélanges et remplir dix cavités à muffins à la moitié.

Répartir la garniture aux pommes et à l’érable sur la pâte à muffins et recouvrir du reste de la pâte.

Cuire au four à 350°F pendant 20 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre en ressorte propre.

vendredi 16 septembre 2011

Cari de pommes de terre, pommes et pois chiches

Lorsqu'une nouvelle saison s'amène, je prends plaisir à redécouvrir mon répertoire de recettes saisonnières qui y est associé. Je pense aux nouvelles recettes que je tenterai et je pense également à celles qui m’ont tant plu les saisons passées et que je referai. 

C'est dans cet esprit, que je me suis rappelée la recette de cari de pommes de terre, pommes et pois chiches que j'avais nouvellement créée l'automne dernier. Je trouve toujours réconfortant de cuisiner des plats qui cuisent lentement et qui emplissent ma maison de bonnes odeurs lorsque l'automne s'installe.  

Huile d’olive
1 c. à thé de cannelle moulue
½ c. à thé de cardamome moulue
1 ½ c. à thé de cumin moulu
1 ½ c. à thé de coriandre moulue
½ c. à thé de curcuma
½ c. à thé de piment de cayenne moulu
1 c. à thé de sel de mer
2 c. à thé de gingembre frais haché
3 tasses de pommes de terre coupées en dés
1 grosse pomme rouge pelée et coupée en dés
1 tasse d’eau
3 tomates fraîches hachées
540mL de pois chiches rincés et égouttés

Dans une grande casserole, chauffer l’huile d’olive.

Ajouter toutes les épices et cuire à feu doux quelques minutes.

Ajouter les pommes de terre, bien mélanger et cuire quelques minutes.

Ajouter la pomme et l’eau et couvrir la casserole.  Laisser mijoter à feu doux environ 20 minutes en remuant de temps en temps.

Ajouter les tomates et les pois chiches, mélanger, couvrir à nouveau et cuire encore de 10 à 15 minutes.

Servir avec un chutney de mangue, des noix de cajou grillées ou des raisins secs.  Accompagner le cari de riz basmati ou un autre grain.

Pour le chutney de mangue
1 mangue bien mûre pelée et coupée en cubes
2 c. à table de jus de citron
Sel de mer, au goût

Dans le récipient du mélangeur ou à l’aide d’un pied mélangeur, réduire la mangue et le jus de citron en une purée à la texture grossière.

Goûter le chutney et ajouter du sel à votre goût.  Le chutney doit être sucré, mais tout de même contenir une petite pointe salée.

jeudi 15 septembre 2011

Carrés aux pommes et au caramel

Septembre signifie que la récolte des pommes est arrivée. Que j'ai hâte d'aller en faire la cueillette! C'est à ce temps-ci de l'année que les pommes sont à leur meilleur. Elles sont croquantes et bien juteuses. Je prends plaisir à en croquer deux à trois par jour et j'en cuisine toujours une grande quantité sous divers plats. Ma variété préférée est la Lobo qui est moyennement sucrée et moyennement acidulée.

Source de l'image
Si vous avez à choisir un seul dessert à base de pommes cet automne, c'est cette recette qu'il vous faut cuisiner! Je n'exagère en rien le succès de ces carrés. Ils sont tellement bons qu'ils se mangeront à la vitesse de l'éclair et la solution que vous aurez pour échapper à ça sera...  d'en recuisiner!  



3 pommes pelées et coupées en morceaux
2 c. à table de beurre
2 tasses de chapelure de biscuits graham
¾ tasse de beurre fondu
1 boîte de lait condensé sucré Eagle brand
1 ¼ tasse de pacanes hachées
1 ¼ tasse de grains de caramel écossais

Dans une casserole, faire fondre le beurre et y cuire les pommes jusqu’à ce qu’elles soient cuites mais encore fermes.

Dans un bol, mélanger la chapelure de biscuits et le beurre.

Presser le mélange au fond d’un moule rectangulaire beurré.

Verser le lait Eagle brand sur la croûte.

Ajouter les pommes, les pacanes et les grains de caramel.

À l’aide des mains, presser les couches fermement mais tout de même doucement.

Cuire à 350°F pendant 25 à 30 minutes ou jusqu’à ce que la surface soit dorée.

Refroidir complètement avant de tailler en carrés.

Réfrigérer les portions restantes.

mardi 13 septembre 2011

Sandwich roulé aux fèves noires et à l’avocat

J'ai une belle idée de sandwich à vous partager afin de colorer et de varier vos dîners! Ce sandwich est garni de ma recette de guacamole, de fromage et de purée de fèves noires qui une fois cuites et écrasées se colorent d'un beau mauve. Je trouve l'effet visuel aussi beau que le sandwich est bon.




Rendement : 2 roulés

Huile d’olive
200mL de fèves noires rincées et égoutées
½ c. à thé de chili en poudre
Sel de mer et poivre du moulin, au goût
1 avocat mûr
1/2 tomate coupée en dés
le jus d’1/2 citron frais
1/2 bouquet de coriandre fraîche
Chili en poudre, au goût
Sauce tabasco, au goût
Sel de mer et poivre du moulin, au goût
2 tortillas de blé entier
½ tasse de fromage râpé

Pour la purée de fèves noires
Chauffer l’huile et les fèves au four micro-ondes pendant 90 secondes ou dans une poêle sur la cuisinière pendant 5 minutes.

Ajouter le chili, le sel et le poivre.  À l’aide d’un pilon ou d’une fourchette, réduire les fèves en purée grossière.

Pour la guacamole
À l’aide d’un pied mélangeur, d’un mélangeur ou d’une simple fourchette, écraser les avocats.

Ajouter la tomate, le jus de citron et la coriandre.

Ajouter tous les autres ingrédients en prenant soin de goûter régulièrement afin de bien doser la guacamole.

Réfrigérer au moins 1 heure avant de servir.

Assemblage
Sur chacun des tortillas, tartiner la moitié de la purée de fèves. Ajouter la moitié de la guacamole et la moitié du fromage.

Rouler les sandwichs sur eux-mêmes et les fermer à l’aide de cure-dents si désiré.  Servir immédiatement.

lundi 12 septembre 2011

Grilled cheese aux poires aux deux fromages

Je suis de ces personnes qui apprécient la venue de chaque nouvelle journée. Chaque nouveau jour est vierge et nous offre un monde entier de possibilités. Dès mon réveil, je fais en sorte de faire des choix qui m'apporteront des joies tout au long de la journée. L'une d'elles est de me cuisiner d'appétissants et nourrissants petits déjeuners. Récemment, je me suis préparé un grilled cheese aux poires aux deux fromages, une préparation toute simple qui ne mérite pas vraiment le nom de recette. Au fond, il s'agit de cinq ingrédients que je rapproche les uns aux autres et qui forment un tout.


Pain de campagne tranché
Beurre demi-sel
Fromage Emmental (sans présure animale) tranché
Fromage mozzarella tranché
1 poire mûre non pelée tranchée

Assembler le grilled cheese et le beurrer des deux côtés.

Dans une poêle chaude, déposer le grilled cheese et cuire jusqu’à ce qu’il soit bien doré et que les fromages soient fondants.

Servir avec quelques noix.

samedi 10 septembre 2011

Test de l'invention # 2

Mon copain et moi sommes de fervents amateurs de la série télévisée MasterChef Australie.  Nous aimons tellement cette série que nous nous amusons à nous donner des défis culinaires du même type que ceux demandés aux concurrents.  L'un de ces défis est Le test de l'invention.

Plusieurs règles doivent être respectées.
La première, un ou des ingrédients précis sont imposés aux cuisiniers.
La deuxième, les plats préparés doivent être gastronomiques.
La troisième, le nombre de services est imposé.
La quatrième, le temps maximal du défi est également imposé.

Les participants doivent user de créativité et de savoir-faire culinaire afin d'impressionner les juges.  Les participants les ayant moins impressionnés devront faire face à l'élimination.  Vraiment, on adore ça!  C'est à partir de cette idée, que nous avons tenté de nous lancer un défi culinaire.  Voici les ingrédients dont j'ai hérité cette fois.



Ci-dessus, les trois ingrédients obligatoires que j'ai dû utiliser pour mon deuxième Test de l'invention.
1) De la chapelure japonaise Panko
2) Une banane
3) Un chou vert
Mon repas devait contenir deux services obligatoirement mais je n'avais pas de contrainte de temps. Mon copain m'avait annoncé les ingrédients la veille et j'ai pu bénéficier de plusieurs heures pour penser à ce que je cuisinerais. Voici ce que j'ai servi.

Pour le plat principal:

Filets de tilapia croustillants sauce à l'orange
accompagnés d'une salade aux deux choux  et aux amandes


Pour le dessert :

Crème glacée à la banane à la muscade et mini bananes caramélisées
Mes deux plats et leur présentation respective nous ont grandement plu. Les quatre recettes ont réussi le test haut la main et c'est pourquoi je les partage avec vous. Bon appétit!


Filets de tilapia croustillants sauce à l’orange
Rendement : 2 portions
¾ tasse de chapelure japonaise Panko
1 ½ c. à table de graines de sésame blanches
1 c. à table de graines de sésame noires
1 tasse de jus d’orange
2 filets de tilapia (coupe épaisse)
Huile d’olive
¼ tasse de beurre froid coupé en cubes
Le zeste d’une orange lavée

Dans un petit bol, mélanger la chapelure Panko et les graines de sésame.

Dans un autre bol, y verser ¼ tasse du jus d’orange.  Tremper rapidement les filets de tilapia dans le jus d’orange et les tremper dans le mélange de graines de sésame.

Dans une poêle, faire chauffer de l’huile d’olive et faire cuire les filets de tilapia à température moyenne-élevée en les retournant une seule fois pendant la cuisson.  Cuire environ 3 minutes de chaque côté ou jusqu’à ce que le poisson se défasse aisément à la fourchette.

Pendant ce temps, préparer la sauce à l’orange.  Dans une casserole, porter à ébullition le jus d’orange restant.  Ajouter les cubes de beurre froid un à un en brassant à l’aide d’un fouet.  Ajouter le zeste d’orange et servir sur le poisson.


Salade aux deux choux et aux amandes
Rendement : 8 portions

Pour la salade
½ chou vert émincé finement au couteau ou à la mandoline
½ chou rouge émincé finement au couteau ou à la mandoline
2 carottes coupée en fines julienne
½ tasse d’amandes tranchées grillées
Pour la vinaigrette
¾ tasse de vinaigre de riz
¼ tasse de miel
½ c. à thé de sel de mer
1 pincée de piments forts
1/3 tasse d’huile de canola
1 c. à table d’huile de sésame
Poivre noir du moulin

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients de la salade hormis les amandes et réserver.

Dans un autre bol, mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette.

Goûter la vinaigrette et rectifier l’assaisonnement, au besoin.

Ajouter la vinaigrette à la salade et mélanger.

Réfrigérer au moins 1 heure.

Au moment de servir, ajouter les amandes.

Source : Adaptation d’une recette de Ricardo Larrivée

Crème glacée à la banane et à la muscade
250mL de crème 35%
125mL de lait 1%
100g de sucre
3 bananes mûres mais pas trop
1 c. à table de jus de citron frais
Muscade fraîchement moulue, au goût

Déposer la crème, le lait, le sucre, les bananes et le jus de citron dans le récipient d’un mélangeur et pulser jusqu’à ce que le mélange soit lisse et homogène.

Râper la noix de muscade une petite quantité à la fois et goûter jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement à votre goût.

Réfrigérer 1 heure.

Verser le mélange dans une sorbetière et turbiner pendant 25 minutes. 

Conserver au congélateur.

Accompagner la crème glacée de bananes caramélisées si désiré.

Bananes caramélisées
Rendement : 2 portions
2 mini bananes ou 1 banane régulière, mûres
2 c. à table de beurre
¼ tasse de cassonade
1 pincée de cannelle moulue

Couper les bananes sur la longueur.

Dans une poêle, à feu moyen, chauffer le beurre et y ajouter la cassonade. 

Faire fondre la cassonade sans jamais brasser.  Lorsque le mélange commence à bouillir, ajouter les bananes côté interne face contre la poêle.

Cuire de 2 à 3 minutes de chaque côté.  Les bananes caramélisées sont prêtes lorsqu’elles sont complètement recouvertes de caramel.  Retirer du feu et les laisser dans la poêle environ 1 minute afin que le caramel durcisse un peu.

Saupoudrer la cannelle au moment de servir.

vendredi 9 septembre 2011

Carrés aux pacanes et au chocolat noir



Ces carrés de pur bonheur sont le mariage parfait d'une pacane et d'une brisure de chocolat.  On prend une bouchée de ces carrés et on a l'impression de manger à la fois une pointe de tarte aux pacanes et à la fois un morceau de fudge chocolaté.  Si vous achetez une pâte du commerce déjà abaissée, ce dessert ce fera en quelques minutes et sera à la hauteur de vos attentes c’est garanti!

1 abaisse de tarte pur beurre maison ou du commerce (non cuite)

1/2 tasse de brisures de chocolat mi-sucré, fondues
2 tasses de pacanes en moitié, grillées
3 œufs
½ tasse de cassonade
1 c. à thé d’essence de vanille
¾ tasse de sirop de maïs doré
1/2 tasse de brisures de chocolat mi-sucré

Foncer la pâte à tarte dans un moule rectangulaire (en garnir le fond) allant au four.

Verser le chocolat fondu sur la pâte et l’étendre uniformément.  Réfrigérer afin qu’il fige.

Ajouter les pacanes grillées.

Dans un grand bol, à l’aide d’un fouet, mélanger les œufs, la cassonade, la vanille et le sirop de maïs.

Ajouter les brisures de chocolat et verser sur la pâte.

Cuire au four à 375°F pendant 50 minutes ou jusqu’à ce que la garniture soit gonflée.

Source : Inspiration d'une recette de www.robinhood.ca

jeudi 8 septembre 2011

Tofu croustillant

Un de mes plats favoris est sans contredit le tofu croustillant. C'est la façon dont je préfère mon tofu car sa combinaison de textures est si intéressante. Dès la première bouchée, vous vous apercevez que la couverture croustillante cache une deuxième texture, bien moelleuse celle-là, à l'intérieur.


Je cuisine régulièrement mon tofu ainsi et je lui donne ensuite la vocation désirée, soit une saveur plutôt asiatique, plutôt indienne ou plutôt italienne. Quelques fois, j'apprécie également le servir sans flafla et l'accompagner d'une sauce-trempette du commerce. De toutes celles que nous avons essayées, nous apprécions fortement la sauce aux prunes de style asiatique qui est vendue en épicerie.


1 paquet de tofu Sunrise mi-ferme 
Fécule de maïs ou fécule de pomme de terre
Huile végétale
Sauce aux prunes ou autre pour servir

Couper le tofu en tranches d’environ 1cm et les tailler ensuite en triangles. 

Déposer les triangles de tofu sur un linge propre et sec.

Recouvrir d’un deuxième linge et déposer un poids pour environ 15 minutes.  Ce processus permet d’extraire le maximum d’eau du tofu.

Recouvrir les triangles de tofu de fécule.

Faire cuire les triangles dans l’huile végétale très chaude jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Déposer sur du papier absorbant et servir aussitôt.


mercredi 7 septembre 2011

Sandwich aux portobellos-pesto et sa salade de carottes et câpres

Envie d'un dîner coloré à déposer dans votre boîte à lunch?  J'ai une belle idée qui a fait un clin d'oeil a plus d'un de mes collègues!  Ces belles couleurs sauront charmer autant votre assiette que vos papilles.


Sandwich portobello et pesto

Pain au choix
Champignons portobellos
Huile d’olive
Pesto de basilic
Fromage suisse (sans présure animale)

Sur une plaque à cuisson tapissée d’un tapis de silicone ou de papier parchemin, badigeonner les portobellos d’huile d’olive.

Cuire au four à 400°F pendant 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.

Assembler le sandwich en superposant les ingrédients et déguster tiède ou froid.



Salade de carottes et câpres

Pour la salade
4 carottes pelées et râpées finement
1 poignée de câpres

Pour la vinaigrette
Huile d’olive
Le jus d’1 citron
Poivre du moulin

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients et rectifier l’assaisonnement au goût.

Réfrigérer au moins 1 heure avant de servir.

mardi 6 septembre 2011

Salade d'avocat et de mangue

Quatre ingrédients, deux consignes et hop j'ai une belle entrée toute fraîche à vous partager!  Peut-être pensez-vous que la combinaison de l'avocat et de la mangue en est une bizarre, mais non...  Je vous assure que c'est un duo qui gagne à se marier!


1 avocat bien mûr

1 mangue bien mûre
le jus d’1/2 lime
Fleur de sel

Trancher l’avocat et la mangue en tranches fines et les disposer en alternance dans une assiette de service.

Arroser de jus de lime et saupoudrer de fleur de sel.

lundi 5 septembre 2011

Fettucinis tomates confites, artichauts, olives et fromage féta

C'est en compagnie de mon laminoir à pâtes fraîches que je me suis grandement amusée aujourd'hui.  Depuis qu'il est entré dans ma vie, je fais mes pâtes chaque fin de semaine.  Cette fois-ci, j'ai choisi de cuisiner une recette simple comme bonjour ayant des airs de la Méditerranée.  



Rendement : 4 portions

Fettucinis fraîches ou du commerce cuites
Huile d'olive
600g de tomates cerises
1 boîte de cœurs d’artichauts
Olives kalamata, quantité au goût
150g de fromage féta émiétté
Poivre noir du moulin

Dans un plat allant au four, déposer les tomates et les arroser d'huile d'olive.  Le fond du plat doit être couvert d'huile. 

Cuire à 350°F pendant 20 minutes.  Retirer du four et ajouter les cœurs d’artichauts et les olives.  Poursuivre la cuisson 5 minutes.

Sur les fettucines cuites, ajouter les tomates confites, les cœurs d’artichauts, les olives et le fromage féta.  Arroser de l'huile d'olive ayant servie à la cuisson des tomates.  En ajouter davantage, au goût.  Poivrer.

dimanche 4 septembre 2011

Potage de carottes au gingembre

Lors de journées de pluie, j'aime beaucoup cuisiner plusieurs recettes à la fois.  Du début à la fin, j'éprouve du plaisir à me faire une journée de cuisine.  Rédiger ma liste d'achats, choisir un à un mes ingrédients au marché, trancher mes légumes, mesurer mes farines, toutes ces étapes me plaisent.  Quand en plus la maison sent bon mes petits plats, c'est encore mieux.



Huile d’olive
6 carottes moyennes coupées en rondelles
1 morceau de 1 pouce de gingembre frais pelé et haché finement
5 tasses de bouillon de légumes
2 c. à thé de pâte de tomates
2 c. à table de riz basmati cru
Sel de mer et poivre du moulin, au goût
Persil frais pour la décoration

Dans une grande casserole, chauffer l’huile d’olive.

Ajouter tous les autres ingrédients et laisser mijoter lentement 30 minutes.

Vérifier que les carottes soient complètement cuites, sinon poursuivre la cuisson.

Retirer du feu et passer au mélangeur jusqu’à l’obtention d’une texture parfaitement lisse.

Réchauffer au besoin et servir avec quelques brins de persil au centre de chaque bol.

samedi 3 septembre 2011

Pouding chômeur aux fraises


Qui n'aime pas le pouding chômeur*?  Tous les québécois en raffolent et chaque famille vénère SA recette.  Il y a quelque temps déjà, j'ai eu la chance de mettre la main sur une variante à la fraise qui enchantera vos papilles.  Depuis de nombreuses années, je prends plaisir à suivre les billets de la blogueuse et nouvellement auteure Isabelle Lambert.  C'est sur son blogue que j'ai déniché ce trésor.  La texture spongieuse du gâteau et l'onctuosité de la sauce sont en tous points pareils au pouding chômeur que l'on mange depuis notre enfance.  Cependant, les beaux fruits rouges apporteront un vent de changement estival des plus intéressants.  À essayer sans plus tarder!  


*Note à mes amis d'outre-mer : Le pouding chômeur est un dessert originaire du Québec qui aurait fait son apparition lors de la crise économique de 1929.  Il aurait été nommé ainsi en raison de la forte hausse du taux de chômage de l'époque et du coût peu élevé des ingrédients qui le composaient.  Traditionnellement, il était fait de farine, de cassonade et d'eau.  Ce dessert fort sucré se mange généralement tiède ou chaud et en nos jours plus heureux, il bénéficie de variantes plus luxueuses je dois l'avouer. 

Sauce aux fraises

500g de fraises fraîches lavées et équeutées
le jus d’un citron
¾ tasse de sucre
¼ tasse de beurre

Gâteau
1 ½ farine tout usage non blanchie
1 c. à thé de poudre à pâte
¼ tasse de beurre
1 tasse de sucre
1 tasse de lait

Dans  le récipient d’un mélangeur, déposer les fraises, le jus de citron et le sucre. 

Mélanger jusqu’à l’obtention d’une texture fine et verser dans une casserole.

Ajouter le beurre et chauffer jusqu’à ce que le beurre soit fondu.  Bien mélanger.

Dans un grand bol, tamiser ensemble la farine et la poudre à pâte.

Dans un autre bol, crémer le beurre et y incorporer le sucre jusqu’à consistance onctueuse.

Ajouter le quart du lait et de la farine.  Mélanger et répéter jusqu’à épuisement de la farine.

Verser la pâte dans un moule carré, beurré.

À l’aide d’une cuillère, verser doucement la sauce aux fraises sur le gâteau (la sauce ne doit pas se mélanger à la pâte).

Cuire au four à 325°F pendant 45 minutes à 1h00 ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre en ressorte propre.

Déguster tiède.